Quels sont les meilleurs engrais naturels pour le potager ?

Quels sont les meilleurs engrais naturels pour le potager ?

Les fertilisants sont incontournables au potager pour avoir de bonnes récoltes. Toutefois, ceux-ci doivent être employés à bon escient. Ils doivent surtout être naturels ou bio pour respecter votre environnement et votre santé. En quoi est-il primordial d’employer des engrais au potager ? Quels sont les meilleurs en bio ?

Engrais naturels pour vos plants potagers : que choisir ?

Les apports d’engrais se font généralement hors période de culture pour éviter de “brûler” le système racinaire des végétaux en place. Toutefois, si vous utilisez des doses raisonnables, vous pouvez répandre au pied de vos cultures au potager et au verger pour booster vos récoltes.

Bouse de vache et crottin de cheval en granulés

Depuis des générations, les déjections animales sont utilisées comme des amendements naturels pour les plantes d’ornement, mais également au potager et au verger. Ce sont même les meilleurs amendements qui soit.

Toutefois, force est de reconnaître que ce n’est pas très ragoutant à utiliser, sans parler de l’odeur. Celle-ci est d’autant plus difficile à gérer si vous êtes en lotissement ou en ville.

Heureusement, on trouve désormais du crottin sous forme déshydraté chez les pros du jardinage bio comme monjardinbio. Beaucoup plus simple d’usage, beaucoup moins salissant et sans aucune odeur. Il suffit d’en déposer quelques granulés au pied d’un cerisier, des plants de salades ou d’un pied de cassis. La diffusion se fait lentement mais régulièrement, permettant de prolonger l’action. De belles récoltes en perspective !

Du lombricompost

Dans un sol riche en vie, de nombreux organismes contribuent à dégrader la matière morte en nutriments assimilables par le système racinaire des végétaux. C’est le cas du vers de terre, et plus exactement du lombric. Ce dernier joue un rôle clef puisqu’il dégrade la matière morte et produit des déjections qui sont un véritable trésor pour le jardinier. Utilisées comme engrais, celles-ci 100 % naturelles et bio.

Pour profiter des bienfaits de ces déjections du lombric, vous trouverez divers produits issus du lombricompostage, notamment des sacs de lombricompost et des versions liquides. Ces dernières s’emploient comme des engrais classiques. L’intérêt est alors d’avoir une action immédiate de type coup de fouet, alors que le lombricompost a un effet longue durée. Ce sont donc deux fertilisants parfaitement complémentaires.

Les fientes de poule

Tout comme le déjections des lombrics, des bovins et des équidés, celles des poules peuvent être utilisées pour avoir de plus beaux fruits et de généreuses récoltes de légumes.

Là encore, le format granulés rend cet engrais naturel très simple d’utilisation pour les plantes d’extérieur. Par ailleurs, la diffusion graduelle et le format sans odeur sont parfaits pour les fleurs et plantes en pot. C’est part ailleurs un engrais universel à la teneur en azote, en potassium et en phosphore parfaitement équilibrée.

Pourquoi utiliser des engrais pour cultiver fruits et légumes ?

Jardiner au naturel des fruits et des légumes est une tendance qui s’installe durablement, aussi bien à la campagne qu’à la ville. Mais cela implique de n’utiliser aucun intrant qui ne soit pas d’origine naturelle.

Idéalement, il est préférable de ne pas en employer et de laisser faire la nature. C’est effectivement envisageable pour des superficies de culture relativement importantes, par exemple en combinant techniques de rotation de culture et amendements.

Le problème, c’est qu’un jardin, aussi naturel soit-il, n’est jamais rien d’autre qu’un écosystème façonné par la main de l’homme. La terre n’a alors pas le temps de s’enrichir en minéraux et nutriments indispensables, notamment grâce à la dégradation de la biomasse (feuilles, branches, etc) par la micro faune, les bactéries ou encore les champignons. Par conséquent, elle s’appauvrit de manière déséquilibrée.
Ainsi, une plantation de fraisiers produit abondamment la première année. Puis les récoltes vont en déclinant, tout simplement parce que cette monoculture épuise le sol.

Pour que votre terrain continue d’être fertile, vous n’avez donc d’autre choix que d’amender votre sol, c’est-à-dire, de l’enrichir grâce à un apport d’engrais naturel.

Tags:

Share this post